Qu’est-ce que le growth hacking ?

Le growth hacking est une méthode marketing consistant à apporter une croissance rapide à une entreprise. Le terme signifie littéralement « piratage de croissance ». Nous entendons par piratage dans le milieu du digital et du marketing l’ensemble des techniques visant à augmenter rapidement la croissance d’une entreprise.

Cette technique est connue depuis une dizaine d’années. Au départ, elle se rapprochait du terme actuel « webmarketing » puisqu’elle signifiait «le fait d’apporter du trafic et la vente des ventes de produits ou services sur un site internet. Elle se distingue petit à petit du marketing classique par une mise en avant plus importante du produit. Pour cela, il est nécessaire de connaître toutes les technologies, les tendances digitales du moment et faire preuve de créativité afin de faire sortir son entreprise du lot.

technique-croissance-rapide

Cette méthode se voit ainsi de plus en plus utilisée pour deux raisons. Premièrement, le digital prend une place de plus en plus important dans la communication des entreprises. Deuxièmement, nous avons remarqué au fil des années qu’elle ne nécessitait pas d’une grand budget pour être mise en œuvre. Grâce à un ciblage précis, l’effet parfois viral d’internet ainsi qu’une mise en avant du produit et de ses qualités, le growth hacking se voit de plus en plus utilisé.

Cependant, c’est une technique marketing qui évolue très rapidement. La plupart des techniques efficaces trouvées dans le passé ne fonctionnent plus dû à l’évolution constante d’internet (mise à jour des moteurs de recherche, fonctionnalités des sites internet, nouveau leviers croissance…). Il faut ainsi pouvoir rester à l’affût des dernières méthodes afin de développer une stratégie efficace.

Le principe du growth hacking :

Concrètement, cette méthode de marketing digital est utilisée pour améliorer chaque étape du tunnel de conversion avec pour but final d’augmenter la croissance de son entreprise ou sa start-up.

Comme vous pouvez le voir sur ce schéma, 5 étapes sont distinguées lors du parcours d’achat du consommateur. Chacun de ces points peut être optimisé d’une manière ou d’une autre afin d’augmenter ses ventes. Il est souvent conseillé d’étudier attentivement les données récoltées sur chacune de ces étapes (grâce aux réseaux sociaux, à des outils comme analytics, des questionnaires…) afin de pouvoir optimiser ensuite les résultats obtenus. Ainsi, on ne va pas  que se concentrer à faire le plus de publicité possible et récolter des nouveaux clients. Le growth hacking consiste aussi (et surtout) a identifier les points faibles du tunnel d’achat afin d’augmenter son taux de conversion et augmenter ses ventes via ce moyen.

Méthode-growth-hacking

Déterminer le champ des actions à mener

Vous devez dans un premier temps analyser votre tunnel d’achat grâce à des outils comme Google Analytics. Vous pourrez ensuite en ressortie des données intéressantes comme le niveau d’acquisition ou le taux de rebond de votre site (le nombre de personnes qui quittent le site après être arrivé sur une page). Si votre score à ce niveau n’est pas très bon, vous devez concentrer vos efforts ici. Mais vous pouvez aussi concentrer vos efforts sur la partie fidélisation (offres spéciales / newsletters…), recommandation du produit (demander des avis à vos clients) etc.

Une fois que vous avez choisi à quel niveau vous souhaitez concentrer vos efforts, vous pouvez lister vos actions pour commencer l’optimisation. Commencez par vous donner un objectif raisonnable à atteindre. Par exemple augmenter votre taux de conversion de 5 à 10%. Lister ensuite les différentes options, par exemple :

 

  • Améliorer la landing page existante : essayez de modifier le texte, les images, déplacer les blocs de votre page, rajouter des éléments etc.
  • Réaliser une nouvelle page totalement différente : vous avez aussi la possibilité de réaliser plusieurs pages différents et d’AB tester vos pages.
  • Changer votre offre, votre service ou votre prix : cela permettra peut-être de récolter plus de clients et d’identifier un frein (le prix / le service proposé).
  • Optimiser les facteurs externes à votre page : essayez de modifier votre ciblage, la performance de votre site, les mots clés choisis etc.

Une fois cela effectué, vous pourrez ensuite tester les leviers d’acquisition qui vous semblent les plus pertinents afin d’améliorer votre croissance rapidement. Enfin, n’oubliez pas de vous renseigner sur les moteurs de recherche sur les dernières tendances de growth hacker afin d’être au courant des dernières techniques et outils proposé sur le marché.

Vous souhaitez vous faire accompagner par une agence experte en marketing digital ?

Contactez-nousContactez-nous